Posts à l'affiche

James Cook : une icone de la colonisation de l'Australie

20/01/2017

L'histoire de l'Australie est indissociable de James Cook, le célèbre navigateur Anglais du 18e siècle, qui a découvert l'Australie lors de son premier voyage. Voici un focus sur ce personnage emblématique, extrait du roman Australian Touch de Léonard Foggia.

 

James Cook est un célèbre navigateur Anglais du 18e siècle. C’est lors de son premier grand voyage entre 1768 et 1771 qu’il a cherché les signes de Terra Australis, le pendant de l'Eurasie dans l'hémisphère Sud. Cook doutait de l’existence de cet hypothétique continent mais la Royal Society - l’équivalent Britannique de l’Académie des sciences française - en était persuadée et entendait bien y faire flotter le drapeau anglais avant tout autre drapeau Européen. Pour cela, elle a choisi de recourir à un bateau qui, par sa petite taille, ne risquait guère d'éveiller les soupçons. Et comme couverture, elle donna officiellement à Cook et à son équipage une mission d’observation astronomique. Après avoir atteint la Nouvelle-Zélande par l’océan Pacifique et identifié le détroit qui allait porter son nom, séparant l'île du sud à l'île du nord, James Cook mit cap à l'ouest en direction de la Tasmanie avec l’intention de déterminer s'il s'agissait d’une partie du continent austral. Des vents violents forcèrent cependant l'expédition à maintenir la route au nord pour apercevoir finalement la terre dans le sud-est de l’État du Victoria. Cook nomma cet endroit Point Hicks. Vu l’orientation de la côte, le capitaine doutait que la Tasmanie puisse y être reliée et conclut que son embarcation se trouvait au sud-est du continent australien. Ce 19 avril 1770, lui et son équipage devenaient ainsi les premiers Européens à repérer la côte est de l’Australie.

 
Exploration de la côte-est Australienne...

Cook poursuivit sa route vers le nord en longeant le littoral pour le cartographier et nommer ses points remarquables. Au bout d’une semaine de navigation, son bateau pénétrait dans un fjord long mais peu profond. Après avoir mouillé devant une pointe basse précédée de dunes de sable qui porte actuellement le nom de Kurnell, l'équipage débarquait pour la première fois en Australie, le 29 avril. Cook baptisa tout d’abord ce fjord Stingaree Bay, en allusion aux nombreuses raies aperçues, mais l’endroit reçu ensuite le nom de Botany Bay en raison des nombreuses nouvelles espèces découvertes par ses botanistes.

La Grande-Bretagne allait plus tard choisir ce site pour y établir sa première colonie. Mais la baie et ses environs ne s’avéraient pas à la hauteur de ce que sa description laissait espérer. La colonie fut relocalisée dans un port naturel situé quelques kilomètres plus au nord. Cook nomma cet endroit Port Jackson, sans en pousser très loin l'exploration. Plus tard, c’est dans cette baie qu’est née la ville de Sydney

Cook a rencontré des Aborigènes dès son premier abordage en Australie, mais ce premier contact fut tumultueux.

Lorsque son bateau est entré dans Botany Bay, des hommes basanés se tenaient sur chaque cote. L’équipage immobilisa le bateau une fois arrivé près d'un groupe de maisons et ces hommes approchèrent, ignorant les cadeaux que Cook leur proposait. L’un des matelots perdit son sang-froid et tira un coup de mousquet au-dessus de leur tête pour les repousser, blessant l’un d’entre eux. Des échauffourées commencèrent mais les adultes aborigènes, rapidement mis à mal, s’enfuirent abandonnant dans la précipitation plusieurs enfants dans les maisons. Cook leur donna des perles en signe d’amitié.

 

...Jusqu'à la grande barrière de corail

Suite à cet incident, l'expédition mit les voiles en direction du nord. En longeant la côte, elle croisait Magnetic Island où ses compas s’affolèrent, mais la plus grosse bévue de cette exploration est intervenue quelques jours plus tard, le 11 juin, lorsque l’Endeavour - l’embarcation de Cook - percuta un banc de la Grande barrière de corail, l’endommageant sérieusement. Sept semaines ont été nécessaires pour le réparer sur la plage de Cooktown au nord de Cape Tribulation.

Cette fois-ci, les relations avec les Aborigènes y étaient paisibles. C'est à cette époque que le mot kangourou fit son apparition dans le vocabulaire anglais, transmis par la tribu Guugu Yimidhirr. Après cette mésaventure, Cook et ses hommes ont atteint le Cape York, la pointe nord-est de l’Australie, avant d’emprunter le détroit de Torres pour gagner la Nouvelle-Guinée.

Dans son journal de bord, Cook aurait écrit à propos des Aborigènes : « en réalité, ils sont bien plus heureux que nous les Européens… Ils vivent dans la tranquillité qui n'est pas troublée par l'inégalité de la condition. La terre et la mer leur fournissent toutes les choses nécessaires pour vivre… Ils vivent dans un climat agréable et ont un air très sain… ils n'ont aucune abondance. »

 

 

DECOUVREZ UNE PARTIE DE L'HISTOIRE AUSTRALIENNE

DANS LE ROMAN AUSTRALIAN TOUCH DE LEONARD FOGGIA

 

Article de L.F.

Please reload

Croisière à Hobart : que visiter pendant votre escale ?

13/11/2019

1/9
Please reload

Com-lancement.jpg
Derniers posts
Please reload

Archives
Please reload