FAIRE DU WWOOFING EN AUSTRALIE

 

Pourquoi une page entièrement consacrée au wwoofing en Australie ? Parce que c’est une pratique qui mériterait d’être plus connue ! Elle permet à de nombreux Français de pouvoir voyager en Australie pas cher contre une poignée d’heures de travail chez l’habitant. Et, surtout, le wwoofing permet une immersion totale dans le quotidien des Australiens en vivant à leur rythme, chez eux. Bref, c’est une façon de voyager en Australie qui privilégie les rencontres et les échanges pour faire de votre séjour en Australie un véritable parcours initiatique. Zoom sur le wwoofing en Australie.

C'est quoi le wwoofing en Australie ?

A l'origine, faire du wwoofing consistait à travailler bénévolement dans des fermes bio reculées dans les campagnes anglaises (Working Weekends on Organic Farms). De nos jours, le wwoofing ou wwoof (World-Wide Opportunities on Organic Farms) s’est étendu dans plus de 100 pays et ne se cantonne plus seulement au milieu rural. C’est une sorte de concept de voyage solidaire en vogue qui offre de nombreux avantages, aussi bien pour les wwoofers que pour ceux qui les accueillent. Un concept gagnant / gagnant en somme.

 

Le principe est simple : des hôtes se proposent d'accueillir des wwoofers chez eux pour partager leurs connaissances, leur métier, leur quotidien et leurs activités avec la possibilité pour ces derniers de bénéficier du gîte et du couvert. En contrepartie d’un travail bénévole les voyageurs profitent donc d'hébergement et de repas gratuit. Une manière de voyager pas cher dans le monde entier.

 

Le wwoofing, un travail bénévole à l'international

En Grande-Bretagne, au Canada, en Australie, en Nouvelle-Zélande,  le wwoofing existe depuis longtemps et s’est démocratisé. Toute sortes de petits boulots existent en wwoofing : planter des arbres, rénover une construction, couper du bois, entretenir un jardin, s’occuper d’enfants, bricoler, nettoyer, astiquer,  nourrir les animaux, organiser des évènements, réparer un grillage, repeindre des murs, cueillir des fruits, récolter des légumes, prêter main-forte pour cuisiner, ou bien juste ne rien faire, les possibilités sont infinies et le temps de labeur ne dure que 4 à 5 heures par jour, 5 à 6 jours par semaine.

 

Pour plus d’infos, visitez le site international du wwoofing : http://www.wwoof.org

Pourquoi faire du wwoofing en Australie ?

Faire du wwoofing en Australie est une véritable opportunité pour transformer un court, moyen ou long séjour en Australie une aventure de tous les instants, aussi enrichissante et étonnante que palpitante.

 

9 bonnes raisons de faire du wwoofing en Australie

  • Voyager pas cher en Australie (hébergement et repas gratuit).

  • Trouver facilement un travail pour financer son expatriation en Australie.

  • Vivre dans des endroits incroyables (cabane dans la jungle, ranch dans le désert, bateau sur la mer de Corail, etc.).

  • Partir à la rencontre des Australiens, souvent hauts en couleur mais toujours chaleureux.

  • Découvrir de nouveaux métiers, la plupart du temps manuels.

  • Ne travailler qu’une demi-journée par jour durant une période donnée.

  • Et profiter du reste du temps pour découvrir L'Australie.

  • Vivre au rythme des Australiens, souvent au milieu de rien.

  • S’imprégner de la culture Australienne et de modes de vie alternatifs.

  • Partir seul, accompagné ou même en famille dans une aventure inoubliable en Australie.

  • Améliorer son niveau d’anglais rapidement.

Com-lancement.jpg

Articles sur le

wwoofing Australie

Comment trouver un wwoofing en Australie ?

Faire du wwoofing en Australie est loin d’être insurmontable, c’est même plutôt facile. Une association de wwoofing existe dans chaque pays représenté et il suffit d’y cotiser pour recevoir un livret électronique ou un guide du wwoofing papier contenant les adresses de tous les hôtes accueillant des wwoofers en Australie, le détail des tâches à accomplir, les activités alentour, les paysages, la faune et la flore à découvrir.

Une fois la Bible du wwoofing en main, rien de plus facile. Il suffit de cibler une région Australienne, de contacter directement les hôtes par mail ou par téléphone et de tenter sa chance en précisant les dates souhaitées. Pour éviter les mauvaises surprises, il est conseillé de se renseigner plus précisément sur le cadre de vie et le travail à exécuter durant ce premier échange. Le wwoofing ne débouche sur aucun contrat de travail. Il est possible de décider dès le départ de la durée du wwoofing mais il est également possible de rester sur place ad vitam eternam si les deux parties y trouvent leur compte. Et pour partir, rien de plus simple, il suffit de préparer sa valise et de faire ses adieux à ses généreux hôtes. Et en cas d’accident durant les heures de travail ? Aucune crainte à se faire, la cotisation à l’organisme de wwoofing couvre ses détenteurs

Le wwoofing en Australie c’est simple comme bonjour et ça apporte beaucoup.

 

Organisme de wwoofing en Australie pour en savoir +

Les deux principaux organismes qui proposent de faire du travail volontaire en Australie sont WwoofAustralia  (www.wwoof.com.au) et HelpX (www.helpx.net)

 

Les conditions pour faire du wwoofing ?

Le wwoofers sont généralement des étudiants aux ressources limitées qui veulent prendre des vacances, des personnes intéressées par l'agriculture bio ou des expatriés en Working Holiday Visa (WHV),  en quête de voyage alternatif en Australie et de rapports humains conviviaux. Si faire du wwoofing en Australie est un jeu d’enfant pour toutes ces personnes, il leur faut malgré tout remplir certaines conditions pour que cette expérience soit totalement réussie :

  • Être âgé d'au moins 17 ans.

  • Avoir une bonne condition physique.

  • Etre ouvert, sociable, disponible et positif.

  • Cotiser à un organisme de wwoofing Australien (une quinzaine d’euros d’adhésion en moyenne). Les deux principaux organismes qui proposent de faire du travail volontaire en Australie sont WwoofAustralia et HelpX

 

Payer votre cotisation wwoofing et profitez !

Une fois inscrit chacun est libre de faire du wwoofing en Australie où il veut sur le territoire Australien en contactant les hôtes de leur choix. Les conditions du séjour (type de travail, temps de travail, hébergement, durée du séjour, etc.) devront être définies au préalable avec eux. L’accord est tacite puisque aucun contrat n’est signé. Il est possible de rester en wwoofing quelques jours, parfois bien plus longtemps, et de partir n’importe quand. L’hôte est également en droit de vous demander de décamper expressément ! Mais ça n’arrive qu’une fois sur un million.

 

Please reload