Posts à l'affiche

Breve histoire des aborigenes en Australie – 2

07/03/2016

 

À la fin du 18e siècle, les Britanniques ont voulu établir de bons rapports avec les Aborigènes, même s’ils se sont imposés sur leurs terres sans parvenir à signer le moindre traité et que beaucoup d'explorateurs incultes traitaient ce peuple avec mépris. L’accueil des colons par les Aborigènes fut assez disparate mais la plupart du temps pacifique. Malheureusement, de plus en plus d’Anglais en quête d’un nouvel Eldorado débarquaient en Australie et ils avaient besoin de place pour élever leur bétail. Ils ont continué à envahir les terres occupées par les Aborigènes et, dans le même temps, propageaient les maladies Européennes dont ne pouvaient se soigner les natifs.

 

L’effet fut destructeur sur la population Aborigène qui, en outre, s’est senti persécutée et dépossédée de ses terres. Les colons sont devenus des ennemis, des envahisseurs. Dès lors, ils tentaient de défendre leur terre, souvent par la force. Ils attaquaient les Blancs et leur bétail à chaque fois qu'ils le pouvaient, pour faire les fuir et reprendre possession de leur terre. Ils mettaient également le feu aux maisons et aux récoltes des Blancs, pour pousser les récoltants à la faillite.

 

Cette réponse violente était légitime, certains colons l’ont fait remarquer dans leurs mémoires.

 

Les Blancs répliquaient avec encore plus de force. De nombreux meurtres étaient perpétrés, d’hommes Aborigènes, de femmes mais aussi d’enfant. En 1828, la loi martiale fut déclarée. Beaucoup d'Aborigènes étaient poussés dans des missions et des réserves. Au milieu du 19ᵉ siècle la tension était à son comble, les morts se multipliaient dans un camp comme dans l’autre jusqu’à l’apparition de massacres d’Aborigènes de masse qui devinrent tristement célèbres comme ceux de Pinjarra et de Myall Creek.

L’horreur ne faisait pourtant que commencer avec la mise en place au début du 20ᵉ siècle de la politique de l’Australie Blanche, qui consistait à enfermer les enfants Aborigènes dans des orphelinats et des centres sociaux pour les éduquer comme des Blancs. On estime que plus de 100 000 jeunes ont été arrachés à leur famille jusqu’en 1969. C’est l’un des épisodes les plus terrifiants de la colonisation de l’Australie par les Britanniques...

 

<< Lire l'article précédent               Lire l'article suivant >>

 

 

TIRE DU ROMAN AUSTRALIAN TOUCH DE LEONARD FOGGIA

 

Article de A.L.

Please reload

Quel parcours pour votre voyage en Australie en décembre ?

20/11/2019

1/9
Please reload

Com-lancement.jpg
Derniers posts
Please reload

Archives
Please reload