Posts à l'affiche

Payer plus pour travailler en PVT Australie sera bientôt réalité

18/02/2016

En 2015, plus de 150 000 backpackers ont profité du PVT Australie (pour Programme Vacances Travail) ou WHV (pour Working Holiday Visa), ce visa qui permet aux 18/30 ans d’une vingtaine de pays de voyager un ou deux ans en Australie tout en travaillant. Jusqu’à présent, les voyageurs étaient très peu taxés sur les emplois qu’ils occupaient, mais la donne pourrait changer à partir de juillet 2016. Explications.

 

Les « Backapackers » sont ces voyageurs qui arpentent l’Australie, sac sur le dos, en dénichant des petits jobs pour financer leur séjour.  Ils étaient  150 000 en 2016, dont 23 000 Français. Ils occupent des postes de serveur, de baby-sitter, de vendeur et aussi, et surtout, de cueilleur. Ainsi, chaque année, 40 000 d’entre eux travaillent à la ferme. 
Ces routards font partie intégrante de l’économie Australienne. Elle est même devenue indispensable !  C’est une manne économique formidable et grandissante qui génère des bénéfices tout autour du pays dans les activités liées au tourisme. Par exemple, si on prend uniquement les voyageurs qui travaillent dans les fermes, ils rapportent à eux seuls 2,25 milliards d’euros à l’économie Australienne ! Car si un voyageur travaille, il le fait avant tout pour dépenser l’intégralité de ce qu’il gagne dans les hôtels, restaurants, commerces et autres activités de loisirs. Le gouvernement Australien le sait et laisse volontiers ses frontières ouvertes pour profiter de leur argent frais.

Une taxe à 32,5% dès le premier dollar gagné !

Seul hic, et pas des moindres, à partir du 1er juillet 2016, les jeunes qui bénéficieront d’un PVT (ou WHV) devront s’affranchir d’une nouvelle taxe à hauteur de 32,5 % dès le premier dollar gagné, contre 19 % actuellement à partir de 18 200 dollars australiens.Peu atteignent ce seuil de 18 200 dollars gagnés par an. On peut donc considérer que, aujourd’hui, les backpackers sont peu, voire pas du tout taxés par le gouvernement Australien. Malheureusement, cela fera bientôt partie du passé.

 

Ce n’est pas du goût des exploitants agricoles qui protestent vivement cette décision du gouvernement. Pour quel motif ? Selon eux, et à juste titre, si les backpackers sont trop taxés en Australie, ils préfèreront voyager en Nouvelle-Zélande ou au Canada, c'est-à-dire là où ils ne devront rien à personne. En d’autres termes, le nombre de voyageurs en PVT Australie risque de diminuer. Or, les exploitations agricoles ont un besoin vital de ces travailleurs car ils coûtent peu cher et acceptent de travailler dans des conditions parfois difficiles que n’acceptent pas les Australiens. Il leur faut donc un nombre croissant de backpackers sur le territoire Australien et pas l’inverse ! Les agriculteurs proposent donc de taxer les jeunes en WHV à hauteur de 19% uniquement, dès le premier dollar gagné.

Le bras de fer est lancé. À suivre.

 

Article L.F.
 

Please reload

Croisière à Hobart : que visiter pendant votre escale ?

13/11/2019

1/9
Please reload

Com-lancement.jpg
Derniers posts
Please reload

Archives
Please reload