Posts à l'affiche

L'image des Français en Australie se détériore ?

20/02/2015

A la question de savoir si l'image des français en Australie se détériore, l'écrivain Léonard Foggia apporte un début de réponse dans son roman dédié à l'Australie intitulé Australian Touch. Extrait.

 

"

Le fossé qui sépare l’image de la France à celle renvoyée par nos concitoyens est assez incroyable. Les Australiens considèrent notre pays comme l’une des merveilles de la planète. Pour eux, nos paysages sont somptueux, notre architecture fascinante, notre cuisine stratosphérique, notre histoire captivante, nos modes élégantes, nos râleries attachantes, notre façon de vivre paisible, nos hommes bons amants et nos femmes magnifiques. Toutefois, lorsqu’il s’agit de décrire les français tels qu’ils se comportent au quotidien, les avis sont tout autres. Ainsi, nous sommes qualifiés de voleurs, de menteurs, de moqueurs, de casseurs, de moralisateurs, de détrousseurs de femmes ou encore de croqueuses d’hommes ! Le dédain qui est le nôtre envers autrui nous rend détestable à leurs yeux, à tel point que les australiens finissent par ne plus aimer les Français alors même qu’ils sont subjugués par la France ! Un grand écart assez stupéfiant qui peut trouver son explication dans l’attitude de certains de nos compatriotes voyageant en Visa Vacances Travail.

 

Il m’est ainsi arrivé de croiser des Français pour qui la « survie » de leur séjour compte plus que tout, plus que les règles et plus que les gens. Ils ne se gènent pas à agir de manière illégale, voire amorale. Malheureusement, ça ne passe pas inaperçue.

En auberge de jeunesse par exemple, lorsqu’un français a besoin d’un ingrédient quelconque pour cuisiner, il ne lui vient pas à l’esprit de demander s’il peut emprunter cet élément à quelqu’un, mais il va attendre d’être seul en cuisine pour piocher ce dont il a envie dans les affaires des autres. Les français sont d’ailleurs tristement connus pour leur habileté à voler les vêtements dans les dortoirs de ces établissements. Ils emportent parfois même avec eux des valises entières qui ne sont pas les leur ! C’est la même chose dans les magasins : les français repartent parfois avec plus de produits dans leurs poches que dans leur sac en plastique floqué du logo de l’enseigne. Pire, une expression existe pour désigner le vol à l’étalage dont nous sommes coupables : le french shopping (courses françaises) ! Tout un symbole… Et puis, il y a ces français qui falsifient leurs papiers pour obtenir certains visas et d’autres qui voyagent en van, en véhicule tout-terrain ou en voiture et qui ne respectent pas les lieux dédiés au camping, comme j’ai pu le faire, préférant agir selon leur désir en squattant un trottoir en centre-ville, un bout de terre en bord de mer ou un parking désaffecté d’autoroute. Si ces comportements désinvoltes sont assujettis à d’importantes amendes, cela n’a aucun effet puisque nos compatriotes ne se donnent jamais la peine de les payer.

Des tas de petits délits qui, cumulés, irritent les Australiens. Pas étonnant que les représentants de l’ambassade Française poussent la sonnette d’alarme en ordonnant à nos ressortissants de mieux se tenir.

"

Sortie du récit de voyage Australian Touch en 2017.

 

 

Commandez le livre Australian Touch en cliquant ici !

 

Article L.F.

 

Please reload

Quel parcours pour votre voyage en Australie en décembre ?

20/11/2019

1/9
Please reload

Com-lancement.jpg
Derniers posts
Please reload

Archives
Please reload